Raiatea, l’île sacrée

Découvrez ICI notre guide avec une carte détaillée.

Après quelques jours de rêve à Bora Bora, nous atterrissons à Raiatea « l’île sacrée » après seulement 20 min de vol.



Tepairu notre hôte nous accueille et nous conduit à notre logement. Nous avons une chambre avec une salle de bain ainsi qu’une cuisine commune, ce qui occasionnera quelques rencontres…

Une fois de plus, nous louons un scooter 50cc bridé à 45 km/h. Perso, cela me convient, ça évite à Vincent de rouler trop vite et nous pouvons mieux observer le paysage.

Pour le premier jour, nous partons pour une boucle de 70 km. Attention, ici les stations-services se trouvent seulement dans la grande ville. C’est donc avec le plein et 2 bouteilles d’Orangina remplies d’essence que nous partons pour étancher si nécessaire la soif du scooter.

Eh oui, nous sommes de vrais aventuriers, comme nos amis de Koh Lanta ou presque… pour la petite histoire l’île de Tahaa, juste en face, est le prochain lieu de tournage de l’émission mais aussi la terre d’origine du fameux aventurier Teheiura.

Les candidats et l’équipe sont logés sur le paquebot Paul Gauguin en attendant le top départ. Il paraîtrait que celui-ci est retardé pour cause de covid. Nous qui espérions croiser Denis…


Première étape de la journée : la balade des gabbros. Ce sont des roches pragmatiques cristallisées. Une jolie vue sur la vallée s’offre à nous.

Ça y est nous sommes mis en jambe et nous enchainons par la promenade des Macarangas.

Après 20 minutes de montée, il suffit de longer la crête à l’aide de cordes et d’observer le paysage.

La végétation est riche ce qui rend la randonnée très agréable.


Un peu d’histoire ensuite par la visite du célèbre marae de Taputapuatea. Il s’agit du plus vaste de toute la Polynésie. Le site abrite plusieurs structures en pierre et était considéré autrefois comme le temple central et le centre religieux de la Polynésie orientale. Il est inscrit au patrimoine de l’Unesco depuis juillet 2017.

Après cette pause culturelle nous entamons notre dernière rando de la journée au-dessus du marae. Celle-ci est un peu plus difficile mais heureusement bien ombragée. Au bout de 30 min nos efforts sont récompensés par une superbe vue sur le lagon.

Une halte est bien méritée, nous nous arrêtons boire un verre en bord de mer. Attention, ici c’est dangereux, il faut se méfier des chutes de noix de coco.


Nous rentrons un peu fatigués à la maison, sans avoir eu de problème d’essence. La soirée promettait d’être calme et paisible…


C’était sans compter la visite impromptue de nos voisins tahitiens fraîchement arrivés. Ils nous ont invité à l’apéro, puis nous avons partagé notre repas. Pour clôturer la soirée, place à la danse ! Ils nous apprennent les bases de la danse tahitienne. Difficile pour moi de bouger les fesses (et rien que les fesses) et pour Vincent de paraître décontracté. La soirée dansante s’est terminée vers minuit ! Très joli moment d’échange.


Le lendemain, nous décidons de partir à l’aventure de l’autre côté de l’île. Pour commencer, Vincent nous emmène faire la randonnée des 3 cascades. Je râle un peu, le chemin est glissant et un peu dangereux. Nous nous arrêtons aux 2 premières cascades mais renonçons à la 3ème. Rien d’exceptionnel mais cela permet de faire un peu de sport.

Nous visitons ensuite le jardin botanique. On y découvre plusieurs espèces de fleurs et d’arbres fruitiers.

Nous continuons notre chemin et partons à la recherche d’une plage… malheureusement la pluie nous rattrape et nous sommes obligés de nous arrêter à plusieurs reprises. Cela ne nous empêche pas de pouvoir profiter du paysage.

Ici quand ça tombe, ça tombe mais heureusement dès que le soleil revient on sèche très vite. Il n’y a aucune plage sur Raiatea (c’est bien dommage) mais une jolie marina près de laquelle nous avons fait une pause.

Sur le chemin du retour, nous repassons par la ville principale mais rien n’est ouvert. Le dimanche, les tahitiens se retrouvent en famille pour « faire la bringue » comme ils disent. On en profite pour photographier les peintures de street art.


En rentrant nous faisons la connaissance de Latifa et Max, nos nouveaux voisins. On échange sur le tour du monde en mode covid et nos expériences de voyage. Avant de se coucher ils viennent toquer à notre porte, ils ont besoin de Vincent pour les sauver d’une araignée. Tel un héros, Vincent met ses tongs et part les aider ! Il évacuera la grosse bête en 2 secondes. Quel aventurier !

Le lendemain, nous devions aller visiter l’île de Tahaa. En se réveillant, on constate que la pluie est là… et le ciel est tout gris. On a donc annulé notre sortie. Et on a bien fait car il a fait moche toute la journée. Nous en profitons pour mettre à jour nos articles, faire quelques courses, regarder un peu Netflix.

Vincent a pris le temps de s’entraîner à attraper les noix de coco ! Je l’ai félicité et encouragé mais il y a encore un peu de boulot.

Il m’a promis qu’avant la fin du voyage il m’en ouvrirait une. Il progresse !

Il est presque prêt à s’inscrire à Koh Lanta.

Pour notre dernière matinée, nous empruntons les kayaks de notre logement et partons à la conquête du motu juste en face. Là-bas, une belle plage nous attend.

Nous en profiterons pour faire trempette ainsi que du snorkeling. Les coraux sont magnifiques et la vie sous-marine est riche. Nous sommes même tombés sur deux jolies Némo qui dansaient dans les anémones.

Ça y est, Raiatea c’est fini ! Direction la petite île de Maupiti… avec Latifa et Max qui prennent le même avion que nous.

One Reply to “Raiatea, l’île sacrée”

  1. Bonjour, juste une petite remarque pour vos lecteurs, il y une plage publique et aménagée à Tevaitoa/tumaraa, au PK 15 ou 16 Ouest. (15 ou 16 kms du centre ville).

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :