Hua Hin et le parc naturel de Sam Roi Yot

Nous avons passé plus de 6 mois en Thaïlande du Nord au Sud.

Cliquez sur la carte pour découvrir nos liens vers 20 destinations.

Après avoir abusé plus que de raison des plages du sud de la Thaïlande, nous avons dû nous résigner à les quitter 😥.

On peut considérer que les îles de la mer d’Andaman ainsi que celles proches de Koh Samui n’ont presque plus de secrets pour nous. En même temps, après avoir passé plus de 4 mois dans le coin…

Nous voici donc de retour sur Bangkok où nous passerons rapidement faire un tour à l’immense marché de Chatuchak et ses 8 000 stands et à celui de Train night Market Ratchada célèbre pour la vue incroyable que l’on peut piéger en photo. Grandiose !

Nous voici partis pour Hua Hin à 3 heures de Bangkok en mini-van. Cette ville est réputée pour être le Deauville de Bangkok mais sincèrement cela n’a rien à voir…

Nous sommes surtout venus ici pour visiter le parc national de Sam Roi Yot célèbre pour son temple niché en plein cœur d’une grotte. Son nom signifie « la montagne aux 300 pics » .

Nous avons décidé de passer deux journées pour en faire le tour. Pour l’occasion, nous avons loué un petit bungalow en plein milieu d’une plage déserte au milieu de nulle part. Nous avons loué un scooter pourri avec lequel nous avons fait plus de 150 km. Je pense que Bouddha était avec nous car nous sommes rentrés indemnes et sans problème.

Le programme fut chargé ! Nous avons commencé pour s’échauffer avec le marais d’eau douce de Thung Sam Roi Yot. C’est le plus grand de Thaïlande et ils regorgent d’oiseaux en tout genre. Il se mérite car il est un peu en dehors du parc national donc plus compliqué à rejoindre en scooter. La petite balade que l’on peut y faire sur un ponton est très agréable et le panorama offre de beaux points de vue.

Nous avons enchaîné avec le Khao Deng Viewpoint. Environ 150 m de dénivelé sont à gravir pour atteindre le sommet où une vue à 360° nous attend. On y découvre la mer d’un côté, un village en contrebas, des fermes de crevettes au beau milieu des pics karstiques. C’est loin d’être une promenade de santé, surtout avec la chaleur… De plus, les bouteilles d’eau en plastique sont interdites ce qui est certes bien pour l’écologie mais totalement inconscient en terme de sécurité.

Après 100 km de scooter et cette ascension, nous nous sommes récompensés avec une petite bière sur la plage 😅.

Le lendemain matin, direction Phraya Nakhon Cave, la grotte au pavillon royal. C’est l’attraction majeure du parc. Celui-ci fut construit à la fin du 19ème siècle pour la visite de Rama V (tous les rois se prénomment Rama et nous en sommes au 10ème).

Pour l’atteindre, il faut tout d’abord se rendre sur la plage de Ban Pu. De là, soit on paie au prix fort un petit bateau pour se rendre à la plage de Laem Sala soit on se fait une ascension assez escarpée. Nous avons retenu cette deuxième solution qui permet de voir de beaux paysages.

Nous arrivons donc déjà un peu amochés au départ du sentier qui mène au temple. Rebelote, c’est encore 150 m de dénivelé à gravir…

C’est en sueur que nous arriverons au but mais nous sommes largement récompensés de nos efforts de par le cadre qui nous entoure.

Il s’agit d’un ensemble de cavités possédant des ouvertures au plafond. Cela permet ainsi à la lumière de passer et donc à la végétation de pousser. Un petit temple niché en plein milieu de nulle part apporte une ambiance mystérieuse au lieu. Il est qui plus est très photogénique. Ce lieu est incroyable 😲 !

Nous finirons la journée dans le parc national à la découverte de ses autres attractions à savoir la visite de deux temples un peu kitsch, d’un petit village de pêcheurs et de la plage de Sam Phraya bordée de pins.

Nous réaliserons également un petit circuit bien aménagé dans la mangrove où nous aurons la chance de pouvoir croiser une famille de singes Langur. Ils sont adorables, paisibles et peu craintifs.

De retour sur Hua Hin, nous sommes restés une journée de plus pour visiter les alentours. Il y a tout de même pas mal de choses à faire au final. Nous attaquerons par le parc forestier de Pran Buri qui consiste en un parcours aménagé dans la mangrove. Et oui encore un mais celui-ci est bien fait … 😩

Nous avons ensuite rejoins une colline au dessus de la ville où l’on peut avoir de beaux points de vue. Celle-ci est habitée, pour ne pas dire colonisée, par des singes… 🐒🐒🐒🐒

Mais qu’est ce qu’il sont mignons 😍 !! Mouais… A peine descendus du scooter, deux singes prennent place à bord et font direct le tour des vides poches au cas où… Nous les laissons faire et partons faire notre balade.

Que voyons nous au retour ?? Ces 2 voyous étaient en train de vandaliser la selle de notre scooter à pleine dent !!! Il y avait de la mousse partout sans parler de toute les griffures 😨

Plus de peur que de mal, nous irons refaire notre selle avant de le rendre pour 10 €. Çà aurait pu être pire et c’est une bonne leçon !

Pour nous remettre de nos émotions, nous passerons la soirée dans un marché rempli de beaux stands de nourritures et de souvenirs pour notre dernière soirée dans la région. Le lendemain, départ pour Kanchanaburi ! 🚌

One Reply to “Hua Hin et le parc naturel de Sam Roi Yot”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :