Hsipaw, à la rencontre du peuple Shan

Hsipaw, que l’on prononce « sipo » comme les saucisses, se trouve dans l’état de Shan au Nord-Est du pays. Au bout d’un moment, cela fatigue un peu de visiter des grandes villes. C’est donc l’occasion de nous mettre au vert quelques jours pour aller admirer les plantations de thé, de riz et surtout de maïs.

Nous avons pris un taxi collectif pour parcourir les 200 km en 5 h. Cette solution est un peu plus confortable et moins longue que le train qui lui prend 11 h. Nous étions 4 à l’arrière donc un peu à l’étroit tout de même.

Alexane n’était pas très contente lorsque je lui ai avoué que nous partions dans une zone déconseillée par le gouvernement français en raison des combats entre ethnies et des mines anti-personnel. Pour la rassurer, je lui ai dit que je marcherai toujours devant 😁. Je m’étais tout de même bien renseigné sur le fait que le trek était dans une zone sûre.

Après une nuit reposante, nous avons fait un trek de deux jours avec une nuit chez l’habitant avec 3 compères : une allemande aux jambes particulièrement velues, une espagnole bavarde et un israélien sans kippa. Tous globe trotters, ils parcourent le monde seuls et pour certains depuis de longs mois. Nous formions un bon petit groupe bien sympathique.

Étant de grands sportifs, surtout dans l’âme, nous avons bien senti les 800 m de dénivelé et les 20 km du premier jour. Au cours de notre ascension, nous avons pu découvrir la campagne et les collines.

Après 6 h de marche, nous sommes arrivés au village pour rejoindre notre refuge et déguster les bons petits plats que la famille nous avait préparés. Au menu du riz, de la citrouille, des pousses de bambou, des salades locales avec des feuilles de thé, du tofu et des corn flakes. Comme disait le guide : « no rice no life »…

Nous avons fait une balade dans le village où nous avons beaucoup joué avec des enfants. Ce trek n’est pas surpeuplé par les touristes et nous étions les seuls voyageurs. Ici, pas d’électricité, pas d’eau courante, pas de route pour y arriver mais le guide nous a assuré qu’internet arriverait bientôt. C’est vrai que c’est le plus important !

Une petite bière autour du feu et nous étions bilingues. On s’est rendu compte qu’on était vraiment nul en anglais. Pourtant Alexane se la racontait avec son super score au TOEIC avant de partir. Quelle déception moi qui comptait sur elle…

Après une bonne nuit en mode colonie de vacances, un petit dej et quand même un brossage de dents, nous voilà frais comme des gardons pour le retour. Les 20 km entre les champs de pop corn sont passés comme une lettre à la poste pour finir en apothéose avec un déjeuner au bord d’une cascade.

Le temps est venu de rentrer à Hsipaw pour prendre une bonne douche, ce qui n’est pas du luxe, et nous préparer psychologiquement à notre voyage en bus de nuit de 11 h direction Bagan et ses fameux temples.

On s’attendait à un bus pas génial, mais on a été bien servi, c’était pire que ça. La climatisation était à fond, le siège d’Alexane était cassé, un film en birman était diffusé à fond sur une télé, les néons verts et bleus fluo nous faisaient mal aux yeux, bref, on était très content et enchanté de vivre cette expérience locale ! Nous avons malgré tout dormi un peu grâce à nos tenues de sports d’hiver.

6 Replies to “Hsipaw, à la rencontre du peuple Shan”

  1. Salut les Loulous,
    Juste une énorme merci, pour cette pause ! Vous avez réussi à m’emmenez avec vous. (j’espère que je n’ai pas déformé vos poches)
    Amusez vous bien. On vous suit ..de loin, de très loin …mais on vous suit !!
    😉

    J’aime

    1. T’inquiète nos poches t’ont supporté! On t’emmène pour la prochaine visite si tu veux. On est à bagan en Birmanie, prochain post :). Bonne journée !

      J’aime

  2. ça fait plaisir de vous voir toujours souriants ! Bravo pour les 20 km et 800 m de dénivelés pour une journée 🙂 . Les photos sont magnifiques !

    J’aime

    1. Merci Franciane! Si la grande randonneuse que tu es nous félicite, c’est cool. On est à bagan en Birmanie, cest canon !!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :