Mandalay et ses cités anciennes

Nous avons décollé de New Delhi pour atterrir dans la ville de Mandalay au nord du pays. Stratégiquement, nous avons au préalable fait une escale à Bangkok afin de se faire un petit Burger King pour manger un peu de vache mais nous n’avions pas faim une fois arrivés devant quel gâchis !

Nous avons été bouleversés en arrivant à Mandalay. Il n’y a pas de klaxons et les gens conduisent doucement et prudemment. On nous dit bonjour dans la rue avec des grands sourires et sans rien demander en retour. À notre hôtel, chambre brillante de propreté, personnel aux petits soins et apéro offert tous les soirs sur le rooftop pour 15 € la nuit… Quel contraste avec l’Inde ! Un peu de confort nous fait du bien.

Après un bon petit déjeuner et surtout un bon café, nous voici partis à la découverte des cités anciennes. Nous avons fait les américains en réservant un tuktuk à la journée pour 40 000 kyatts soit 25 €.

Notre chauffeur Sangoku, ne connaissant pas Dragon Ball Z, nous a trimballés pendant 10 h à travers les temples et les pagodes. Nous étions sur un petit nuage.

Nous avons commencé notre tuktuk trip par la découverte du marché de jade où nous avons vu des milliers de pierres. Ici vous pouvez trouver de gros blocs mais aussi des toutes petites pour mettre sur des bijoux. Malgré plusieurs allusions pourtant évidentes de ma part, Vincent n’aura pas craqué pour m’offrir un beau bijou.

Ensuite, nous sommes allés à Mahamundi Pagoda. Le bouddha de cette pagode est le plus ancien du Myanmar sur lequel les fidèles viennent y coller des feuilles d’or. Quel dommage que seuls les hommes soient autorisés à s’y approcher ! Le Myanmar semble un pays plus ouvert que l’Inde mais il y a quand même une différence entre les hommes et les femmes. Vincent m’a dit que ce n’était pas la principale raison. Selon lui, trop d’or rend les femmes folles !

Et après, c’est parti pour notre roadtrip à travers les villes anciennes. Nous avons commencé par assister à l’arrivée au déjeuner des moines du monastère Mahagandhayon. A 10h15 pétantes, ils arrivent avec leurs gamelles pour manger leur seul et unique repas de la journée. Ça a l’air d’être un vrai régal pour les moines mais aussi pour les chinois qui prennent des photos.

Puis nous sommes allés sur les collines de Sagaing où se trouve un centre religieux avec de nombreux monastères bouddhistes. On fait connaissance avec le bling bling des temples revêtus de couleur dorée.

On continue notre chemin vers la cité Mingun où nous avons vu :

La paya Mingun, qui devait être le plus gros stupa du monde en 1800, est devenue finalement le plus gros tas de brique car sa construction s’est arrêtée à la mort du monarque mégalomane qui en était à l’initiative.

Une cloche de 90 tonnes se trouve non loin de là. C’est la deuxième plus grande du monde après moi, disait Vincent.

La paya Hsinbyume se compose de sept terrasses ondulantes représentant l’eau et les collines avoisinantes. Pas facile de la regarder sans lunettes de soleil, tant de blanc fait mal aux yeux.

Puis direction Inwa accessible en bateau où une horde de calèches nous attend pour faire un tour dans la cité. On sillonne sur des chemins en terre au travers de rizières pour découvrir des stupas et un monastère en teck où sont encore visibles les stigmates du tremblement de terre de 1838. Il faut veiller à bien retenir son numéro de canasson pour bien rentrer à la maison ! Un peu trop touristique à notre goût…

La journée se termine en apothéose avec la découverte du pont en teck U-Bein de 1 200 m, visite tant attendue par Vincent qui voulait exercer ses talents de soi-disant photographe pour le coucher de soleil. Quelle déception immense lorsqu’on découvrit le site. Des dizaines de bus garés près du pont, autour desquels une bonne centaine de chinois gesticulant avec leur téléphone, nous empêchent de pouvoir profiter de cette belle vue. Quelle gestion chaotique du tourisme mais quel beau parking !

Cette grande journée se termine par un bon restaurant où nous nous sommes ruinés (4 € pour deux plats et deux bières). La visite de Mandalay nous met en appétit pour la suite de la découverte du Myanmar 😊.

Direction Hsi-paw, pour partir à la découverte de la campagne birmane.

2 Replies to “Mandalay et ses cités anciennes”

  1. Coucou 🙂
    Merci pour ce blog c’est chouette de voyager avec vous!
    Vous me faites beaucoup rire!
    Profitez bien!
    Bises et à bientôt
    Angéline

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :