Udaipur, la Venise indienne

Après 400 km et 7 heures de route (c’est une bonne moyenne, n’est ce pas ?), nous voilà arrivés à Udaipur. Pourquoi, la Venise indienne ? Parce que cette ville est bordée par plusieurs lacs et de deux ponts ressemblants au Rialto. Pour information, un film de James Bond « Octopussy » a été tourné dans cette ville. 

Nous sommes ravis d’arriver ici ! La ville est plus calme, même si les tuk tuk sont toujours très nombreux et la nature est un peu plus présente, même si les détritus jonchent toujours autant le sol. D’ailleurs, nous ne sommes pas les seuls, nous croisons beaucoup de touristes.

Nous avons déniché un petit hôtel au bord du lac avec un rooftop plutôt sympa même si notre chambre n’avait pas de fenêtre. Un peu déçus au début, nous étions finalement ravis car nous n’entendions pas les klaxons incessants. Par contre, pour faire sécher notre linge, c’est une autre histoire.

Nous avons fait les vrais touristes le premier jour en enchaînant les visites classiques : le City Palace, le temple Jagdish (où nous avons assisté à une cérémonie), le Bada Bazar et le lac Pichola.

Le City Palace
Le temple Jagdish

Le lendemain, nous avons fait une grande randonnée de 20 km autour du lac Fateh Sagar (lac secondaire de la ville) et visité le jardin Saheliyon Ki Bari, histoire de faire une vingtaine de selfies avec des indiens de tous âges. De vraies stars !!

Après 10 jours en Inde, nous nous habituons à porter plusieurs jours de suite les mêmes vêtements, à manger trop épicé, à râler après le bruit incessant, à se laver à l’eau froide (ou pas se laver du tout), à se brosser les dents avec de l’eau minérale et à demander des draps et une couverture supplémentaire à chaque hôtel. Mais bon, rassurez-vous, tout va bien !😎

Notre périple se poursuit par 5 h de voiture pour faire 140 km sur des routes sinueuses et très étroites. Notre chauffeur nous tient éveillés grâce à ses dépassements périlleux, ses évitements de vaches tel un torero, ses crissements de pneus sans oublier les virages à l’aveugle… Que l’on est bien à l’arrière sans ceinture disponible.

Un nid de poule a eu raison de la voiture nous permettant de faire une pause dans cette course effrénée et de faire deux activités passionnantes :

  • Changer une roue sans cric à l’aide de la méthode du bras de levier
  • Assister à la réparation d’un pneu à l’indienne.

Nous voilà enfin arrivés à Kumbhalgarh pour la visite de son fort majestueux du XVème siècle et de sa muraille longue de 36 km (3ème plus longue du monde). De splendides points de vue s’offrent à nous. Qu’ils étaient forts ces indiens avant de nous surpasser en informatique.

Nous avons une fois de plus redécouvert qui sont les sacrées vaches à lait en Inde.

Avec un tarif multiplié par 15 pour cette visite par rapport aux locaux (touriste 8€ / indiens 0,50€) , le touriste contribue largement à la préservation du patrimoine. L’Inde est devenu en quelques années un pays où les visites sont clairement onéreuses car ce tarif est quasiment le même à chaque activité.

Nous finirons notre journée par une ascension d’une colline dans la campagne de Ranakpur pour admirer un lac et nous isoler du bruit afin de nous préparer psychologiquement à l’apéro que nous prendrons avec notre chauffeur.

Le lendemain, avant de prendre la route pour Jodpur, nous nous arrêtons au Temple Jaïn. Celui ci est entièrement fait de marbre blanc et est constitué de 1444 colonnes, 80 dômes et 29 salles. Regardez bien en détail! Tout est sculpté minutieusement et ne s’est pas détérioré avec le temps.

4 Replies to “Udaipur, la Venise indienne”

  1. Céline Tascher dit :

    Ca se fait beaucoup les tarifs touristes. Yavait les mêmes en Russie. Voir même, si tu prends pas un guide, tu rentres pas ! Mais bon, si ça peut aider à maintenir le patrimoine en état….

    J’aime

  2. Salut les Trotters,

    Mouais le temple de Jaiin, !! rien a envier à notre centre Pompidou qui lui aussi dans 100 ans n’aura pas pris une rides :-)))

    Super blog, continuer de nous faire voyager ….assis !

    La Biz

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :