Phuket sans aucun touriste…

Nous avons passé plus de 6 mois en Thaïlande du Nord au Sud.

Cliquez sur la carte pour découvrir nos liens vers 20 destinations.

Après notre virée de 4 mois dans les îles dans la région de Koh Samui, nous avons décidé de changer de coin ! Direction Phuket 😎.

On a souvent dit que nous n’irions pas visité cette île car pour nous, Phuket est le lieu des plages bondées, des bars à filles et de la musique à fond. Mais peut être qu’avec le coronavirus, on avait une chance de découvrir cette province d’une manière plus authentique.

Notre avion au départ de Koh Samui était vide…

Nous étions 7 passagers dont 3 touristes.

C’est donc dans un aéroport vide que nous avons débarqué.

Il faut savoir qu’en temps normal, 25 000 personnes en moyenne y atterrissent tous les jours (60 000 durant les pics).

Avec une réduction du tourisme de plus de 99 %, on ne s’attendait pas à trouver une île très animée.

Nous avions décidé de loger à Rawai au sud de l’île. C’est un village de pêcheurs très connu pour être habité par les gitans de la mer. Nous logions dans un appartement tout neuf situé dans une résidence avec deux piscines dont une à débordement sur le toit🙄. La résidence étant vide, nous avons pu en profiter tranquillement. Oui oui, nous sommes de vrais chanceux !

Rawai est aussi réputée pour ses restaurants de poissons et fruits de mer. Il faut acheter son poisson et ensuite se rendre au restaurant d’en face pour le faire cuisiner. Le concept est super sympa et on s’est régalé.

Allez, c’est parti pour la découverte de Phuket. Comme à chaque fois, nous avons loué un scooter pour vadrouiller. C’est tellement plus simple et comme vous le savez, Vincent adore ça ! Dès notre arrivée, on se rend compte que Phuket est très urbanisée. Les routes sont immenses et les voitures et scooters grouillent de partout. On est très loin du calme et de la sérénité des îles de Koh Samui. On imagine même pas le « bordel » que cela doit être en temps normal 😱 !

Par contre, l‘île semble à l’arrêt… les bars, restaurants, salons de massage et agences de voyage sont tous fermés. Les effets du coronavirus sont très visibles ici. Nous avons voulu réserver des excursions… impossible de trouver une agence ouverte prête à nous aider. En fouillant sur Internet, on se rend compte que les parcs naturels sont fermés et que les bateaux ne naviguent pas. On était venu à Phuket pour visiter certaines îles alentours sans touriste, ce ne sera pas possible cette fois! Merci le covid !

Les plages connues de Phuket sont Patong, Kata et Karon. D’ordinaire très animées, elles sont aujourd’hui vides et sans vie. Les bars, resorts et restaurants sont fermés, certains presque à l’abandon. Les rangées de transats ont disparu. Les touristes sont absents. On se croirait dans un épisode de Walking Dead (sans les zombies bien sûr). Bangla Road, la célèbre et sulfureuse rue de Patong est vide… D’ordinaire, elle est remplie de touristes un verre à la main avec quelques grammes dans le sang, déambulant parmi les bars à filles au doux son de la musique techno. Les effets économiques de l’absence des touristes sont désastreux pour Phuket.

Maintenant, un peu de positivisme. Phuket possède quelques endroits plein de charmes : des view points, de jolies plages, des routes ombragées et sauvages, des gros et beaux bouddhas ainsi que le quartier du Old Phuket.

Le Old Phuket est notre coup de coeur du séjour. Vincent avait préparé une bonne balade de deux heures parmi les rues calmes de la vieille ville. Cela n’a rien à voir avec l’atmosphère très urbanisé de « l’autre Phuket ». Ici on déambule dans les petites rues, à la découverte des maisons colorées aux influences chinoises et portugaises. Il y a un petit air de La Havane.

Un incontournable de Phuket est le Big Buddha. On ne peut pas le rater ! Il surplombe l’île et il n’est pas rare de le voir nous surveiller au loin. Ce temple bouddhiste possède un buddha majestueux de 45 m, recouvert de marbre. Sa construction a commencé en 2004 et est toujours en cours. Chacun peut participer à son financement en achetant un carreau de marbre.

Nous avons adoré nous arrêter où bon nous semble pour observer les jolies vues et les plages cachées. Voici un méli mélo de nos plus belles photos :

Les view points :

Les plages :

Notre semaine a Phuket s’est bien passée et nous avons encore une fois bien arpenté l’île. Pour la suite du périple, nous avons décidé d’aller sur les îles de Koh Yao Noi et Koh Yao Yai. Ces îles ne sont qu’à 30 minutes de bateau, mais vous verrez dans le prochain article que l’atmosphère y est bien différente.

3 Replies to “Phuket sans aucun touriste…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :