Koh Phangan, le retour

Nous avons passé plus de 6 mois en Thaïlande du Nord au Sud.

Cliquez sur la carte pour découvrir nos liens vers 20 destinations.

Dès que le gouvernement a autorisé les déplacements intra province, nous avons sauté sur l’occasion pour quitter Koh Samui. Après y avoir passé six semaines, nous étions contents de changer d’environnement. Il faut dire que nous avions bien fait le tour de cette île 😵.

Direction Koh Phangan ! Après 30 minutes de bateau et un petit tour en songthaew, nous voici arrivés dans notre petite maison à Tong sala, située à 20 m de la mer et à proximité d’une mangrove. A peine nos sacs déposés, nous sommes directement allés voir la plage. Jolis palmiers, sable blanc mais malheureusement peu d’eau. En effet, à Koh Phangan, la marée est très basse de mai à juillet.

On ne se baignera pas ici mais par contre nous ferons du footing (enfin moi 😉) et quelques apéros en profitant du coucher de soleil. Très dur de courir ici car avec une température ressentie de 43°, c’est étouffant 🥵 !

Pour vous donner une idée de l’impact important des marées, les photos ci-dessous parlent d’elles même. Normalement, ces plages sont incroyablement belles mais là c’est autre chose… 😳

Les mesures sanitaires s’assouplissent petit à petit et la vie reprend pour notre plus grand plaisir. Les restaurants et les marchés ouvrent à nouveau avec bien évidemment le maintien des gestes barrières. Le masque, le lavage des mains au gel hydroalcoolique ainsi que la prise de température sont obligatoires. Dernière mesure en date : s’enregistrer quand on rentre et sort du supermarché. Nous avons profité de cet assouplissement pour retourner dîner au restaurant l’Alcôve, là où nous avions passé beaucoup de temps avec nos familles.

La vie à Koh Phangan est plutôt douce. Le matin, je bouquine ou vais courir pendant que Vincent prépare le petit déjeuner. Oui, oui je suis une princesse. Ensuite, nous prenons notre ami le scooter et nous partons à la découverte de l’île.

Ici les activités se résument à visiter des temples, aller à la plage mais surtout à vadrouiller sur l’île à la découverte de somptueux paysages et view points les jours où nous étions courageux. Vincent, ayant enfin compris qu’il n’y avait pas d’eau durant cette saison, m’a épargnée d’aller faire toutes les cascades sèches…

Cependant, en regardant la carte de nos visites, vous constaterez que je n’ai pas gagné sur tous les fronts. Quant à lui, il est satisfait car estime avoir parcouru 92 % des routes de l’île 🤭.

Sur notre chemin, nous avons visité plusieurs temples

Le Wat Pho, très joli temple situé dans un parc calme et paisible était le plus proche de chez nous. De l’autre côté de la rue se trouve un spa aux herbes qui fait la renommée de ce lieu. Crise du Covid oblige, nous n’avons pas pu le tester mais il paraît que la détente est au rendez-vous avec un prix défiant toute concurrence.

Le Wat Khao Tham, temple niché dans la montagne et la forêt est très connu pour son point de vue et ses retraites de méditation. Ici, tout est calme. Vous déambulez parmi les bâtiments dans une ambiance paisible et sereine. Au bout de cette balade, n’oubliez pas de vous rendre au view point qui offre une vue superbe sur l’île.

Le Wat Pha Sang Tham abrite de jolies statues bouddhiques au travers d’un parc arboré dans lequel on peut suivre un sentier montant sur la colline et menant à un bouddha.

Le Wat Samai Kongka est un temple atypique connu pour ses sculptures tribales plus étonnantes les unes que les autres.

Après des visites comme ceci, rien de mieux qu’un plouf pour se rafraîchir. Il était très agréable d’aller à la plage et nous étions conscients de la chance que nous avions de profiter de ces plages vides de touristes. A nous les plages privées ! Voici notre top 3 :

Notre plage préférée était incontestablement la plage de Ao Thong Nai Pan Noi. Située à l’est de l’île, c’était une des rares plages à avoir assez d’eau pour se baigner. Sable fin, eau translucide et d’un joli bleu, bref que demander de mieux. Une petite randonnée parmi les rochers nous offrait une superbe vue sur la baie.

La plage de Haad Rin fut aussi un de nos coups de cœur. Elle est connue pour ses Full Moon party mais on oublie souvent sa beauté avec son eau cristalline et son sable blanc très fin.  Le calme en journée contraste avec l’agitation de la nuit.

Nous avons beaucoup aimé nous rendre à la plage de Bottle beach. Mais attention, on n’accède pas facilement à cette plage ! Elle se mérite. Pour vous y rendre, il faudra soit prendre un long tail boat de Chaloklum, soit faire une randonnée sous un soleil assommant. Arrivés sur place, la récompense est bien présente. Le calme, les cocotiers, l’eau bleue, tout y est pour passer un délicieux après midi. Peu de touristes viennent ici pour le moment, profitez en !

Maintenant vous commencez à nous connaître et vous avez sûrement deviné que l’activité préférée de Vincent était de conduire le scooter. Il s’est régalé ! Les routes sinueuses et ombragées, bordées de cocotiers lui ont permis d’exercer ses talents de pilote. Ce qui n’est pas pour me déplaire : j’étais très bien à l’arrière.

Lors de nos balades, nous avons croisé le chemin de beaucoup de copains. Les singes se courraient après au bord de la route d’Haad Rin, quelques éléphants mangeaient tranquillement dans leur propriété sur la route des plages de l’est et des varans effrayés croisaient notre chemin sur la route de la maison.

Mais n’oublions pas notre chien de pure race prénommé Lulu, le chiot des voisins qui venait nous rendre visite tous les jours. On l’aurait bien adopté mais notre sac est déjà bien rempli.

Le but de ses balades en scooter était également d’aller à des view points. Parfois difficiles d’accès, parfois sans intérêt, il n’en manque pas sur l’île.

Notre préféré était celui du bar « le 360″ qui offre une superbe vue sur la plage de Mae Haad et de Haad Thong Lang ainsi que sur la presqu’île de Koh Ma. Le panorama ici rend encore meilleur le goût du banana shake bien frais !

En allant à notre plage préférée, on s’est arrêté au view point de Ao Thong Nai Pan Yai.

Plutôt jolie la vue, non ?

Sur une des routes du nord de l’île, on a découvert une superbe belle vue sur la plage de Chaloklum. En y regardant de près, vous pourrez constater le niveau bas de la mer qui laisse entrevoir les rochers.

En s’écartant de la route principale qui longe la mer, nous sommes souvent surpris de découvrir au détour d’un virage d’incroyables points de vue tel que celui sur la plage de Haad Salad.

Nous avons également beaucoup apprécié la balade parmi les rochers de la plage de Seekantang au sud de Haad Rin.

Les trois semaines à Koh Phangan sont passées très vite. Nous avons, comme la dernière fois avec nos familles, beaucoup apprécié cette île, naturelle et authentique. Même si ce n’était pas le projet initial, on peut dire qu’on profite bien de ces semaines de farniente. Nous avons fêté ici nos 5 mois de voyage, dont 3 mois en Thaïlande. 😁

Direction Koh Tao pour les semaines à venir en espérant pouvoir repartir sur les routes juste après !

10 Replies to “Koh Phangan, le retour”

    1. Oups… je ne sais pas… faudra que je cherche la réponse! Mais c’était une visite très étrange. Nous ne sommes pas habitués à voir de tels temples

      J’aime

  1. Benjamin et Nicolas dit :

    Pourquoi le scootet c’est votre ami ? Il est à vous ? D’ou il vient ?

    J’aime

    1. C’est notre copain car il nous sert à bouger! A chaque nouvelle étape on en loue un. Ici les gens se déplacent beaucoup en scooter

      J’aime

Répondre à alexavince Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :